Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog pédagogique d'une prof-doc
  • : J'ai créé ce blog pour diffuser mes documents et réflexions personnelles sur ce que peut être un enseignement de la culture de l'information au collège. J'utilise particulièrement la méthode du "document de collecte" et les cartes mentales.
  • Contact

Texte Libre

<a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/"><img alt="Creative Commons License" style="border-width:0" src="http://i.creativecommons.org/l/by-nc-sa/2.0/fr/88x31.png" /></a><br /><span xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/" href="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" property="dc:title" rel="dc:type">Mes docs de doc</span> by <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="cdibrassac@voila.fr" property="cc:attributionName" rel="cc:attributionURL">Mes docs de doc</a> est mis &#224; disposition selon les termes de la <a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/">licence Creative Commons Paternit&#233;-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales &#224; l'Identique 2.0 France</a>.<br />Bas&#233;(e) sur une oeuvre &#224;<br />Les autorisations au-del&#224; du champ de cette licence peuvent &#234;tre obtenues &#224; <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="http://mesdocsdedoc.over-blog.com/" rel="cc:morePermissions">http://mesdocsdedoc.over-blog.com/</a>.

Recherche

8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 21:09

Dans la perspective de préparer les élèves de 4ème aux travaux de recherche demandés en 3ème, nous avons mis en place une séance sur la construction d’une carte mentale. Les élèves devaient, en groupe et sur un même sujet (Les substances qui perturbent le système nerveux : conséquences sur la sécurité routière), construire une carte mentale à partir de leur manuel scolaire et la mettre en forme avec Open Office. Nous leur donnions les principales branches comme trame de départ.
La séance a duré une heure. Nous avons pu voir des groupes s’organiser très vite et d’autres mettre beaucoup de temps. Les élèves ont dû lire avec attention leur manuel et faire un vrai travail de compréhension et d’assimilation de l’information.


A noter : c’était une séance méthodologique, en préalable à la distribution de sujets d’exposés. L’attendu final sera une carte mentale (sur un autre sujet) servant d'appui à une présentation orale.

 

Si je reprends le classement des connaissances proposé par André Tricot, voci comment j'analyse cette séance d'apprentissage ;


Connaissances procédurales (niveau des savoir-faire)
Retrouver précisément les informations demandées (organes moteurs, substances actives, etc.) dans le chapitre du manuel désigné
Classer les informations relevées en fonction d’une organisation pré-établie
Utiliser un traitement de texte pour présenter une carte mentale
Organiser le travail de groupe (répartir les tâches)
Connaissances procédurales (niveau de réinvestissement)
Savoir lire des documents de natures différentes (texte, tableaux, schémas etc.) et en extraire de l’information
Savoir organiser l’information en la hiérarchisant
Construire une carte mentale de présentation lisible
Travailler en collaboration
Connaissances déclaratives (niveau de la compréhension)
•    SVT : Le nom des substances qui perturbent le système nerveux et les mécanismes. Les différents types d’organes atteints (moteurs, sensoriels, cerveau). Les liens entre l’ingestion de ces substances et les accidents de la route.
•    Info-doc : Une carte mentale sert à exposer ses idées de façon claire et organisée. Elle peut être un support à communication. Dans ce cas, elle ne doit pas contenir de phrases rédigées mais seulement des mots ou des expressions. La mise en forme aide à sa lisibilité.
Connaissances déclaratives (niveau concept) selon  le wikiinfodoc

Exploitation de l’information / Prise de notes /

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Németh 09/02/2012 11:29

Bonjour,

Belle initiative ! Faire partager ses expériences en matière d'enseignement... permettez donc quelques réflexions personnelles concernant:
1- l'utilisation d'un manuel scolaire
2- la dynamique d'un groupe de travail
3- les objectifs pédagogiques

1- L'utilisation du manuel est-elle l'approche la plus efficiace ? Ne met -telle pas de côté les plus réfractaires à la lecture ? Pourquoi ne pas partir des expériences vécues des élèves ? Les
témoignages permettent de faire un point sur les aqcuis en incluant les idées reçues. Une formalisation par l'enseignant de toutes ces idées permet de mettre en évidence différentes questions a
aborder ou pas.
2- S'il y a des disparités d'organisation entre les groupes, une table ronde est toujours plus riche d'échanges et permet une implication plus rapide et plus efficace
3- Quels sont les objectifs ? Les élèves peuvent-ils réinvestir les connaissances aqcuises dans des situations concrètes ? Peut-être poser au départ un questionnaire très simple: dans telle
sitiation je fais, je pense etc. Reposer les mêmes questions ( éventuellement formulées autrement) et voir ce qui a évolué.

Je ne fait plus utiliser personnellement les manuels scolaires. C'est un matériel facile a remplacer avec les nouvelles téchnologies et qui allége les cartables !!!
Merci pour ce partage.

Documentaliste 12/02/2012 09:19



Bonjour


ce sont bien des compétences d'hyper lecture que je vise avec cette séance. La capacité à organiser les informations semble être indipensable au lecteur numérique. Et le support papier, bien plus
facile à lire justement que le support numérique permet un "apaisement" cognitif qui vise la concentration ponctuelle sur la tâche d'organisation des informations.


Comme je l'ai écrit dans l'article ce travail sera par la suite mené sans le support du manuel, dans une perspective de complexification de la tâche. En attendant, le manuel scolaire, par l'offre
très variée de documents qu'il propose "imite" assez bien il me semble la diversité informationnelle du web. Il permet donc aussi de travailler des compétences de lecture qui sont essentielles.