Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog pédagogique d'une prof-doc
  • : J'ai créé ce blog pour diffuser mes documents et réflexions personnelles sur ce que peut être un enseignement de la culture de l'information au collège. J'utilise particulièrement la méthode du "document de collecte" et les cartes mentales.
  • Contact

Texte Libre

<a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/"><img alt="Creative Commons License" style="border-width:0" src="http://i.creativecommons.org/l/by-nc-sa/2.0/fr/88x31.png" /></a><br /><span xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/" href="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" property="dc:title" rel="dc:type">Mes docs de doc</span> by <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="cdibrassac@voila.fr" property="cc:attributionName" rel="cc:attributionURL">Mes docs de doc</a> est mis &#224; disposition selon les termes de la <a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/">licence Creative Commons Paternit&#233;-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales &#224; l'Identique 2.0 France</a>.<br />Bas&#233;(e) sur une oeuvre &#224;<br />Les autorisations au-del&#224; du champ de cette licence peuvent &#234;tre obtenues &#224; <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="http://mesdocsdedoc.over-blog.com/" rel="cc:morePermissions">http://mesdocsdedoc.over-blog.com/</a>.

Recherche

8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 15:37

Je parle du document de collecte dans mes différents billets mais je réalise que depuis le jour où j'ai décidé (grâce à l'enthousiasme d'une collègue d'Histoire-Géographie) de l'introduire dans mes séquences, je n'en ai pas vraiment fait de bilan. Pourtant, depuis ce jour, je ne l'ai plus lâché.

Le document de collecte est devenu mon compagnon fidèle, celui de certains de mes collègues (même partis enseigner ailleurs, au lycée, où semble-t-il il séduit beaucoup) et celui de mes élèves.

Je ne l'utilise qu'associé à la carte mentale de réorganisation des idées. Il pourrait être construit autrement, sous forme de tableau par exemple pour comparer des informations issues de différents sites comme le font certains collègues de Bretagne.

 

Le document de collecte intervient dans lors de la première séance de recherche avec les élèves. Il me permet de les mettre directement en recherche sur internet. Je les autorise ainsi à prendre connaissance individuellement de ce sujet étrange (en tous cas étranger à eux) qu'on vient de leur donner. Ils sont dans une situation assez semblable à la mienne quand je cherche. Quand un collègue arrive et me dit "Je veux travailler sur Adèle Blanc-Sec",sur "le rôle militant aujourd'hui d'anciens résistants", ou même simplement "Versailles", qu'est-ce que je fais ? Est-ce que je prends un dictionnaire ? Est-ce que j'ouvre un livre documentaire ? Est-ce même que j'interroge PMB ? Non. Tout cela vient ensuite. Ce que je fais en tout premier parce que je veux comprendre de quoi il relève, c'est ouvrir internet et (aïe aïe) consulter les premiers résultats que me donne un moteur de recherche.

 

Peut-être est-ce de la fainéantise ? Ou alors serait-ce pour moi le mode de recherche  le plus efficace pour une délimitation rapide du sujet ?

 

Je demande donc aux élèves de construire des documents de collecte sur des sujets dont ils ne savent rien, ou presque rien. Par contre, je joue sur des variables : si la question est large, je présélectionne les sites sur PMB ou netvibes (ou les deux). Si la question est très précise, je peux les laisser consulter plus largement un moteur de recherche.

 

Je donne une limite à ce document : une page le plus souvent. Il est terminé en une heure et est source de contentement pour les élèves qui ont le sentiment d'avoir avancé. J'exige aussi qu'il soit référencé, de façon à garder trace des sites consultés.

 

L'heure suivante est très intéressante. Les documents de collecte ont été réalisés individuellement, souvent sur des recherches qui vont être menées en groupe. Je demande donc aux groupes de se reformer et d’établir une carte des idées qui apparaissent à la lecture des documents. Les élèves surlignent de couleurs différentes, comparent, sélectionnent et organisent en échangeant constamment. J’essaie des les amener à évaluer leur document en le comparant à ceux des autres « pourquoi a-t-il relevé cela et pas moi ? ». Je leur demande aussi de pointer des manques informationnels éventuels (et le collègue de la discipline en appui à cette recherche joue là un rôle important en précisant aussi ce qui est attendu) puisqu’ils retourneront l’heure suivante en salle informatique. Enfin, je leur fais rédiger un début de sitographie qui leur permet de :

-          Revenir sur le déroulement de leur recherche

-          Evaluer l’importance de tel site par rapport à tel autre

-          Identifier la source de publication

En trois heures, avec cette méthode, nous arrivons facilement à boucler le travail de recherche. Nous pouvons passer à la restitution de l’information.

J’ajoute que, en 3ème, les élèves sont familiarisés avec la méthode et voient où nous allons quand je distribue le plan de la recherche comme ici

 

En 6ème, nous sommes dans la découverte de la méthode, mais j’essaie collectivement, sur un même sujet (cf séances d’IRD) de leur faire évaluer la qualité de leur document de collecte au regard de l’activité de recherche et de ses exigences intrinsèques (Histoire des Arts par exemple).

Enfin, certains de mes collègues des autres disciplines reprennent le document de collecte seuls. En Anglais par exemple, document de collecte + carte mentale (sur un personnage, sur un pays…) fournissent un bon support pour l’expression orale.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Document de collecte
commenter cet article

commentaires

Eleusie 12/12/2011 20:07

Bonjour ,
j'ai été touchée par la grâce en lisant ton billet.
Ca fait un (long )moment que je trouve que la recherche en 6 étapes s'éloigne de plus en plus de ce qu'on peut espérer voir les élèves utiliser d'eux-mêmes quand on a le dos tourné.

Je travaille sur les cartes mentales moi aussi, avec le questionnement quintilien (pas très original je le crains ... )

Tu accepterais de détailler ce que tu entends par "document de collecte " ?
Je me représente mal à quoi ça ressemble, ce que les élève doivent y écrire (des sources ? des morceaux de phrases ? des infos ? des définitions ? une ébauche de plan ? )

Merci beaucoup par avance si tu trouves le temps de me répondre

Hélène Lucisano 12/12/2011 16:00

Bonjour,
je vous remercie de nous faire partager votre réflexion et vos méthodes de travail. Ce document de collecte me parait être un bon outil. Je reste cependant un peu dubitative parce que j'ai
l'impression que la phase où l'on analyse le sujet et où l'on réfléchit à ses limites (pour faire vite la phase brainstorming) est remplacée par l'interrogation du moteur qui va, lui, indiquer les
contours du suket et donc des recherches. N'est-ce pas réducteur et limite dangereux de laissr penser aux élèves que le moteur réfléchit pour eux (même seulement dans un premier temps) ?

Patricia 12/12/2011 15:43

Je trouve très intéressant ce document de collecte. La séance qui m'interroge le plus est la 2e : quelles sont les consignes données aux élèves pour qu'ils mettent en commun de façon efficace ?
Comment les guider au mieux pour qu'ils arrivent à un plan ou une carte pertinent ?

toupinette 12/12/2011 14:22

Bonjour,

je suis très intéressée par cette histoire de document de collecte. Serait-il possible un de ces jours, de nous scnanner un document de recherche d'un élève. Pour voir le rendu final, car j'ai un
peu de mal à visualiser.

Merci d'avance

Aristide.12 09/12/2011 16:27

Merci pour ces précisions :)