Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog pédagogique d'une prof-doc
  • : J'ai créé ce blog pour diffuser mes documents et réflexions personnelles sur ce que peut être un enseignement de la culture de l'information au collège. J'utilise particulièrement la méthode du "document de collecte" et les cartes mentales.
  • Contact

Texte Libre

<a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/"><img alt="Creative Commons License" style="border-width:0" src="http://i.creativecommons.org/l/by-nc-sa/2.0/fr/88x31.png" /></a><br /><span xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/" href="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" property="dc:title" rel="dc:type">Mes docs de doc</span> by <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="cdibrassac@voila.fr" property="cc:attributionName" rel="cc:attributionURL">Mes docs de doc</a> est mis &#224; disposition selon les termes de la <a rel="license" href="http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/">licence Creative Commons Paternit&#233;-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales &#224; l'Identique 2.0 France</a>.<br />Bas&#233;(e) sur une oeuvre &#224;<br />Les autorisations au-del&#224; du champ de cette licence peuvent &#234;tre obtenues &#224; <a xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#" href="http://mesdocsdedoc.over-blog.com/" rel="cc:morePermissions">http://mesdocsdedoc.over-blog.com/</a>.

Recherche

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 17:17

La semaine dernière, j'ai refondé mon scoop.it de CDI. J'y ai mis :

- l'espace CDI de l'ENT

- PMB

- la page netivbes consacrée aux recherches des 3emes en SVT

- le blog des latinistes

- les quatre scoop.it tenus par les élèves (portail culturel, sciences physiques, latin et portail sportif)

- mon scoop.it de jeux éducatifs

 

Résultat positif : les élèves y sont allés toute la journée, ont découvert des portails qu'ils consultaient peu auparavant. Bref : ils aiment et ça dynamise l'image du CDI.

 

Mais voici la  critique (bienveillante) d'une amie : le scoop.it c'est tout plat, non hiérarchisé ; dans mon scoop.it, je mélange la recherche et la distraction, l'informatif et le divertissement, j'utilise des méthodes de captation d'attention. N'y a-t-il pas là un risque à enfermer les élèves dans des schémas courants sur internet ? Et freiner encore un peu leur capacité au tri et à la hiérarchisation, alors que c'est justement ce qu'on leur demande de faire  ?

 

Alors ? Vaut-il mieux être vu, plaire et attirer mais peut être "enfermer" les élèves dans un rapport à l'information consumériste et impulsif.

Ou vaut-il mieux proposer une mise à disposition de ressources plus construite et hiérarchisée (comme avec netvibes ou avec l'ENT) mais que personne ne consulte en dehors des séances de recherche dédiées ? Bien sûr on peut proposer les deux mais cela laisse la question entière puisque justement sur l'ENT ou sur netvibes, il n'y vont pas (enfin, chez moi...) ;-)

 

Je n'ai pas la réponse et laisse la question ouverte...

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 10:11

Cette année, j'ai eu envie de présenter un peu différemment la sitographie en 3ème.

Depuis la 6ème, j'ai l'habitude de faire distinguer aux élèves les sites en fonction d'une typologie très simplifiée (site institutionnel / collaboratif / personnel).

Jusque là, en 3ème, pour le travail de recherche mené en SVT je demandais aux élèves de me rendre une sitographie dans laquelle ils précisaient, site par site, le nom de l'auteur, l'adresse et le type de site.

Le travail présenté par Marie-Astrid Medevielle sur la cartographie des sources au congrè FADBEN en mars m'a ouvert les yeux sur une façon plus intelligente de travailler : la cartographie des sources.

Voici donc les documents que je vais distribuer cette année ; il contiennent des approximations, notemment pour les sites "institutionnels" mais j'ai du mal à qualifier différemment cette idée de source extrêmement fiable. Alors j'y ajoute des sites non institutionnels mais très fiables et des guillemets pour excuser l'approximation

 

cartographie des sources

brouillon sito-copie-2

Je relèverai et corrigerai la sitographie en construction entre chaque séance, de façon à ce que le travail aboutisse à quelque chose de valable.

 

Sinon, ma programmation de séquance ne change pas depuis 3 ans.

1. Mon collègue distribue les sujets et présente l'onglet netvibes sur lequel les sites sont rangés par sujet

2. Présentation de la cartographie des sources (nouveau) + réalisation d'un document de collecte (1 page)

3. Elaboration d'une carte mentale, précisions sur les manques

4. Retour en recherche d'informations précises

5. Fin de la recherche d'information, trame de diaporama

6.7. Selon l'avancée des groupes : fin du diaporama, préparation de l'oral ?

 

L'important selon moi c'est de bien corriger le travail entre deux cours, annoter, donner des pistes. Cela fait vraiment avancer la réflexion des élèves et guide leur compréhension de ce qui est attendu.

 

Une fois de plus, un petit remerciement à mes relectrices et correctrices

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Recherche documentaire
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 14:27

Un rapide billet pour informer ceux qui ne le sont pas encore de la naissance du blog de ma copine Hélène : L'odyssée d'Ln : je tisse ma toile. Si vous êtes lecteurs de MesDocsdeDoc, vous retrouverez l'article qu'Hélène avait publié ici il y a quelques semaines.

C'est un vrai plaisir pour moi de vous annoncer cette naissance car je suis convaincue du très grand intérêt collectif du partage entre blogueurs. Personnellement je profite déjà de l'inventivité et des réflexions stimulantes d'Hélène puisque nous avons l'habitude d'échanger. Mais je suis vraiment contente qu'elle ait décidé de donner ses réflexions en partage pour qu'elles puissent profiter au plus grand nombre.

Parlant de partage, je glisse une pensée en forme de remerciement aux chercheurs et penseurs qui publient gratuitement leur travail, comme Anne Cordier dont j'ai pris grand plaisir à lire le texte rédigé pour le livre C'est fou tout ce qu'on peut faire au CDI ! intiutlé Êtreprofdoc@sos.com Ou comment Internet questionne le sentiment de légitimité du professeur documentaliste ou encore comme Rémi Mathis et ses deux articles très sitmulants sur Wikipedia (et qui m'ont confortée dans ma très grande affection pour cette belle "encyclopédie") :

Wikipédia. Une somme originale de copies

Wikipédia et les bibliothèques : dix ans après

Il me faut aussi citer Olivier Ertzsheid dont j'ai parlé ici à plusieurs reprises parce que sa pensée est une de celles qui m'a le plus aidée ces derniers mois pour comprendre ce que je dois et comment je dois enseigner. Aujourd'hui, il se bat pour que les résulats de la recherche publique nous soient à tous accessibles. Merci !

Repost 0
Published by Documentaliste
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 09:51

En préparant en parallèle deux séances de recherche en SVT avec un même collègue, cette image m'est venue d'un exercice d'équilibrisme. Je me suis vue marcher sur un fil invisible, celui qui menait à la construction de l'activité pédagogique, penchant d'un coté et d'autre par le système essai / échec / réussite.

"Je te propose ça - non ce n'est pas ce que j'imagine

Alors plutôt ça - oui ça me va mieux

Mais ça ne rentre plus dans le nombre de séances - ah c'est vrai, changeons cela"

etc.

Au final j'ai deux séquences :

  • En 3ème, classique : recherche sur 5 séances. Je mets une sélection de ressources sur un portail netvibes, rangées par sujet de recherche. Les élèves construiront un document de collecte en travaillant l'identification de la source (cartographie)
  • En 6ème, les élèves travaillent sur une construction humaine et son impact sur l'environnement. Ils ont deux heures et doivent porduire une mini-affiche. Je leur donne donc un document de collecte déjà fait à partir de copiés-collés d'internet. La première heure, ils vont organiser l'information, la deuxième préparer leur affiche sur traitement de texte à partir d'une trame déjà construite.

Pour arriver à finaliser ces deux séquences et penser la sélection et le mode de mise à dispositon des ressources, j'ai eu besoin de beaucoup discuter avec mon collègue. Il fallait que j'arrive à cerner ses attentes et que j'aie aussi une connaissance assez précise des capacités de lecture, de tri, et d'organisation de l'information des élèves de 3ème puis de 6ème de mon collège (qui ne sont pas les mêmes que celles des élèves du collège d'à coté).

Pour que cela aie un chance de fonctionner, il fallait donc que je propose une activité qui "colle" parfaitement à la situation. Cela demande une connaissance précise de la situation, une compréhension des attentes de l'enseignant et des capacités des élèves.

C'est plus facile pour moi qu'avant puisque je suis dans ce collège depuis déjà quelques années.

Mais cela me conforte dans l'idée que si nous voulons faire de la veille et mettre à disposition des ressources qui aient du sens dans un établissement scolaire, nous devons absolument y exercer. Penser une mise à disposition de ressources à distance, pré-formatée n'aurait aucun impact auprès des collègues.

Sans compter l'importance de la relation sociale même, des discussions annexes qui permettent d'établir des relations de confiance facilitent la communication.

 

Réussir une mise à disposition des ressources dépasse les capacités liées à des connaisances informationnelles. Cela demande de mettre en oeuvre des compétences relationnelles qui sont à mon avis fondementales dans l'exercice de notre métier et qu'aucune gestion à distance  ne pourrait jamais permettre.

Repost 0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 07:12

Deux nouveaux blogs de prof-doc sur la toile !

 

Aristide, en parallèle de son fameux TicTacDoc lance "Doc in progress", un blog qui prend la forme d'un carnet de bord réflexif. Attentive aux publications en SIC, ce qui est appréciable au plus au point, Aristide propose des séquences qui cherchent à coller au plus près de l'actualité de la recherche. Elle met ses fiches en ligne et propose de les envoyer au format .odt à ceux que cela intéresse.

Cela m'amène à l'idée, en lien avec les intentions du manifeste SavoirsCom1, que nous pourrions peut être travailler à un projet de publication de nos fiches en format texte et sous licence libre. Une sorte de site à tiroirs dans lequel tout un chacun pourrait piocher pour prendre, transformer, reproduire, etc. et faire évoluer son travail.

Autre initiative d'Aristide, elle publie sous google doc sa préparation de séance comme ici pour sa séance 1 d'IRD. Voià qui peut être extrêment précieux, qu'on soit sorti d'IUFM depuis un temps relativement long comme moi ou qu'on prépare le concours.

Pour finir, je suis fan de l'image du blog qui arrive visuellement à dessiner les contours d'un métier que nous sommes sans arrêt en train d'essayer de définir.

docin-progress.jpg

 

Deuxième blog sorti ces jours-ci (et déjà très très riche) : Podcasts et pédago, tenu par Aline qui, il y a deux ans, avait écrit un billet sur le sujet des podcasts sur ce blog même. Actuellement prof-doc, elle s'appuie sur son expérience de radio associative pour pour donner des pistes sur l'utilisation des podcasts dans un contexte pédagogique. Le matériel à utiliser, les différentes définitions, les bienfaits de l'utilisation et la création de podcasts et même le rattachement de cette activité à la transliteracy, tous les conseils pratiques sont là aussi rattachés à une réflexion de fond très appréciable.

 

Ces nouvelles publications me rappellent un billet de Richard Peirano sur son blog en hiver dernier : il incitait la communauté des profs-doc, à l'instar de celle bibliothécaires, à publier pour faire avancer l'image de la profession. Je suis convaincue qu'il faut s'y mettre en effet, ne pas avoir peur de la critique, avoir confiance en nous. Nous en sommes tous à expérimenter, tatônner et c'est parce que nous sommes plusieurs que nous limitons justement la prise de risque. Enrichis des expériences les uns des autres, nous avançons beaucoup plus vite. Alors continuons ce jeu de ping-pong d'un blog à l'autre, publions nos réflexions, trompons-nous et rectifions le tir, c'est la meilleure façon d'avancer.

J'en profite pour saluer les blogs de profs-doc dont la lecture me réjouit particulièrement : prof-doc, fenetresur, et documentac'action ainsi que les sites contributifs Doc pour doc et Cactus acide.

Un remerciement aussi aux veilleurs et curateurs qui tissent le lien entre les publications et nous poussent à avancer : Angèle Stadler, Jaqueline Valladon, et bien sûr Christine Griset.

Et une pensée pour tous ceux que j'ai n'ai pas nommés dans ce billet. Je ne prétends pas à l'exhaustivité ; la profession est si active que cela serait impossible !

Repost 0
Published by Documentaliste
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 18:11

Je relaie aujourd'hui l'appel de Silvae à se retrouver autour du manifeste SavoirsCom1. L'initiative incite à se regrouper autour d'une pensée des Communs informationnels et s'articule avec la création d'un réseau francophone des Biens Communs.

Je vous encourage à lire le manifeste dans son intégralité.

Deux points du manifeste m'interpellent particulièrement. On les trouve au coeur de notre métier et de notre pratique quotidienne. 

2. La protection des données personnelles doit être un élément de lutte contre des enclosures qui dépossèdent les utilisateurs de leurs propres données. Il faut garantir la manipulabilité des données personnelles, leur contrôle citoyen et la régulation de leur usage.

4. Les ressources éducatives libres sont autant de biens communs informationnels dont il faut encourager le développement. 

En parallèle, je viens de lire l'article et l'infographie de Sabine Blanc pour Owni : "Microsoft programme l'école" qui fait froid dans le dos.

 

Il est temps peut-être de penser autre chose que la dichotomie organismes publics / intérêts du monde marchand. La notion de Biens Communs offre une alternative qui permettrait de protéger de façon durable les initiatives du libre de droits (comme Wikipedia ou les licences libres) et d'inciter au développement de nouvelles intiatives. 

 

Personnellement j'admire la démarche des auteurs du manifeste, leur effort de clarification et de pédagogie.

Le manifeste SavoirsCom1, un texte à lire, à discuter, à soutenir !

Repost 0
Published by Documentaliste
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:51

Suite au commentaire d'Aristide, nous nous sommes penchées avec Hélène et Aline sur une correction à proposer à l'activité décrite dans le billet précédent. Nous vous la proposons aujourd'hui en la soumettant aux avis critiques. Nous avons mis, pour l'exemple quelques noms de média qui correspondent aux média les plus connus de nos élèves et qui "sortent" le plus sur Google Actualités. Le choix est forcément arbitraire.

Nous avons une version complète de la carte et une version simplifiée qui correspond à ce qu'on peut attendre d'une classe de troisième en brainstorming.

 

Voici la version "aboutie"

producteur-d-info.jpg

Et la version simplifiée

producteurs-d-info-simplifee.jpg

On peut travailler sur la carte en amont puis proposer d'étudier un évènement à travers Google Actualités en classant les sites selon le type de média.

Pour ma part, je compte reprendre l'activité d'Hélène en cours d'Anglais en troisième. L'activité commencera par une étude du panorama des média français en ligne (élaboration de carte en classe puis étude d'un évènement à partir de Google Actualités). Puis nous partirons sur le Google Actualités américain et, à partir d'un évènement principal de la journée, les élèves devront dresser une carte des média américains.

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Presse
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 17:16

Pour ce billet je donne la parole à une amie prof-doc qui a mené deux séances très riches à partir de Google Actualités associé à un travail de cartographie des sources journalistiques. A travers deux activités simples ce sont de nombreux apprentissages qui sont mêlés : notion d'autorité, études des média, étude de google, publication en ligne, curation... Le tout à partir des pratiques des élèves.

C'est à mon avis un bel exemple de ce que l'enseignement de la culture informationnelle peut donner en collège.

 

L’éducation aux médias : l’actu en ligne. 

Les élections,  Merah ou encore Fukushima, DSK ou même la bombe nucléaire en Iran, en sont les derniers exemples : les médias influent sur le débat public et en même temps ils en sont le fondement.

Comme l’a démontré Nikos Myrianos (Congrès Fadben 2012), le pluralisme est parfois réduit (trop réduit) sur certains sujets, y compris sur internet malgré les apparences.

Une séance pédagogique sur Google Actualités peut permettre de mettre en lumière cela avec les élèves.

En regroupant les articles d’une même thématique, cet agrégateur permet de mesurer « l’effet d’agenda » tout en permettant de dresser un diaporama des sites d’information

En m’inspirant d’une séance « cartographier les différents producteurs d’information » de Marie-Astrid Medevielle, j’ai demandé aux élèves de troisième, de cartographier les différents sites producteurs d’information en ligne (autrement dit la presse en ligne)

Nous sommes partis oralement des pratiques et des usages des élèves (une approche toujours accrocheuse) en faisant le tour des applications « actu » qu’ils ont sur leur téléphone portable.

Collectivement, nous avons donc créé la carte au tableau, les élèves devant ensuite essayer de trouver des exemples de sites à partir de Google actualités et des applications listées.

-          Presse écrite traditionnelle/spécialisée

-          Presse TV

-          Presse Radio

-          Pure player

-          Presse en ligne

-          Agrégateurs de fils RSS

-          Dépêches d’Agence

Qu’est-ce que GOOGLE ACTUALITES. Ses spécificités : géolocalisation, personnalisation de l’info, classement des articles les plus populaires, régionalisation : quelle presse est privilégiée ?...

L’objectif était de donner aux élèves dans un temps très court  les clés pour s’informer à partir du medium qu’ils utilisent le plus et qui leur est facilement accessible : internet.

 

Prolongement :

Lors d’un forum santé organisé au collège pour les élèves (atelier tournant avec des interventions telles qu’hygiène dentaire, planning familial, les dangers du tabac…), j’ai proposé une séance permettant aux élèves de faire une sorte de revue de presse en ligne sur le thème de la santé.

 J'ai demandé aux élèves d'aller sur google actu- de faire une recherche sur "santé"
De repérer les différents thèmes abordés et par quel type de presse à partir de la carte mentale constitué précédemment (prolongement direct de la  séance précédente
De choisir un article et de le mettre sur un  scoop.it collectif avec quelques lignes "mon article parle de....".
http://www.scoop.it/t/santestjean

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Presse
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 11:30

Sur son blog Tictacdoc, Aristide reprend l'outil qu'est le document de collecte et lui donne une place dans la formation à la recherche documentaire en collège. Une carte mentale très claire et qui permet de présenter aux élèves l'outil dans son contexte.

Voici la carte.

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Document de collecte
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 08:57

Voici la présentation de mon bilan et mon projet pédagogique pour l'année à venir. J'ai essayé de prendre en compte toutes les évolutions que je souhaitais mettre en oeuvre et d'en faire quelque chose qui soit cohérent. Il ne reste plus qu'à le mettre à l'épreuve de la réalité désormais !

      bilan CDI

projet pedagogique

Je précise que je suis dans un collège avec 5 classes par niveau.

Repost 0
Published by Documentaliste - dans Docs de communication
commenter cet article